Aller au contenu

L'église Saint-Laurent de Flayosc

Historique du monument

Elle fut construite au milieu du 11ème siècle. En l062, elle figurait parmi les possessions de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille.

La première partie date de 1040, avec son clocher surmonté  d'un  campanile,  une  nef  des 16ème  et  17ème  siècles  et  une  immense  toile représentant  St  Laurent  patron  de  la  paroisse.

Édifiée donc au 11ème  siècle, elle a été modifiée aux 16 ème et 17 ème siècles et est décorée de magnifiques céramiques datant du 20ème siècle.

En 1241, l'évêque de Fréjus, Raymond Bérenger qui avait été pris pour arbitre entre  le commandant des Templiers de Ruou et les seigneurs d'Aiguines, présidait cette  entrevue sous ses voûtes.

Au cours des siècles, cette église fera l'objet de transformations qui modifieront  son aspect primitif, notamment les travaux qui furent entrepris en 1671 au cours desquels fut édifié le bas-côté. En  1769, à l’occasion de l’installation de la nouvelle horloge, on s’aperçoit que l’édifice de la tour est en très mauvais état et que les pierres de la base sont « fêlées ».  Il faut donc presque tout démolir et tout reconstruire. En 1810, on juge indispensable de démolir entièrement la voûte et une partie du mur latéral afin de tout reconstruire une nouvelle fois.

En 1969, l’église Saint-Laurent tombe pratiquement. Sous la férule du père Joseph Neau, et grâce à l’aide financière de la municipalité et de très nombreux dons, la voûte est réparée, les murs consolidés et assainis, et de nombreuses œuvres d’art viennent trouver leur juste place dans ce bel emblème du patrimoine flayoscais.

LE CLOCHER DE L’ÉGLISE ou TOUR DE L’HORLOGE

Il est le point culminant du village de Flayosc. Très fragilisé et abîmé, il fut presque entièrement démoli (sauf 6 pans de hauteur) en 1769 afin de le reconstruire plus solidement et d’y installer une horloge.

On accède aux étages par une porte en hauteur grâce à une échelle. Une suite d’échelles métalliques conduit au campanile. Quatre cloches occupent la partie ajourée. Une de ces cloches (au nord), datée de 1770, est classée monument historique. Un magnifique campanile forgé en 1769 par Jean Olivier, serrurier à Lorgues, chapeaute la tour et porte une cinquième cloche datée de 1769, classée monument historique.

La cloche septentrionale de 530 kg est classée monument historique. L’inscription latine dit : « Sancte Laurenti ora pro nobis at fulgure et tempestae libera nos domine » : « Saint-Laurent, priez pour nous et  de la foudre et de la tempête, délivre-nous Seigneur ».
Elle donne la note « sol ».

 

SAINT ANTOINE de PADOUE (Fête le 13 juin)

Né  à Lisbonne  au Portugal,  en  1195. Séduit par  l'idéal de simplicité et de pauvreté de St François d'Assise, il entra à 25 ans dans l'ordre franciscain. Très grand orateur,  il savait faire aimer l'Évangile, il fut un prédicateur puissant, en France, puis à Padoue (Italie) rappelant les exigences sociales de l'Évangile. Il mourut en 1231 à l'âge de 36 ans. Il est proclamé Docteur de l'Église.

et SAINT PADRE PIO

Né Francesco, FORGIONE à Pietrelcina (Italie) le 25 mai 1887.

Ordonné prêtre, profès de l'ordre des frères mineurs capucin de la province de Bénévent le 10 août 1910. Le 20 septembre 1918, il reçut les stigmates du Christ au couvent de San Giovanni Rotondo  sur le Gargan (province de Foggia dans les Pouilles en Italie) qu'il ne quitta jamais jusqu'à son décès en 1968.

 

SAINTE ROSELINE (Fête le 17 janvier)

Roseline (1263-1329) était une  fille de Arnaud de Villeuneuve, Seigneur des « Arcs-Flayosc et Trans». Sa grande charité pour les pauvres en 1275 alors qu'il y avait grande misère en Provence fut à l'origine du magnifique miracle du pain transformé en roses. De  grande  piété, elle entra chez les «chartreux ». Sa  tante, prieure à la Celle-Roubaux, à 500 m du carrefour Sainte Roseline à la limite des Arc-Trans-La Motte, la fit appeler pour la seconder. Au décès de celle-ci, elle eut la charge du prieuré jusqu'à sa mort le 17 Janvier 1329. Son corps retrouvé intact et conservé pieusement ainsi que ses yeux sont exposés à la vénération des fidèles dans la chapelle de l'ancien couvent. Elle est une des patronnes de la Provence et est honorée dans de nombreuses églises du Var.

SAINT JOSEPH (Fête le 19 mars)

Époux de la Vierge-Marie et St patron des menuisiers-charpentiers et des travailleurs (1er mai).

Informé par un ange du Mystère de l'Incarnation, il observa la chasteté dans le mariage.

Serviteur  de  Dieu, fidèle  et  prudent, il accueillit  Marie  et l’Enfant Jésus. Il fut le protecteur de la Sainte Famille et père nourricier de Jésus.

Il sauva Jésus des massacres des « Saints Innocents » en l'emmenant  en Égypte.

Un pèlerinage  annuel existe à  Cotignac  (au  Bessillon),  où St Joseph  présenta  une source miraculeuse (qui existe toujours) à un berger.

SAINT LAURENT (Fête le 10 août)

Il est le St patron de la paroisse et de la commune de Flayosc.

Diacre à Rome, il était chargé de gérer les biens des chrétiens qui, à l'époque, mettaient en commun. Lorsqu'on lui a demandé de donner les richesses  de l'Église, St Laurent est venu avec tous les pauvres, les petits, les veuves et les orphelins en disant : « Vous vouliez les richesses de l'Église, les voici » Ce qui lui valut d'être brûlé vif sur un gril en l'an 258, sous le règne de l’Empereur Valérien.

La statue le représente avec "la palme des martyrs" à la main.

LE CRUCIFIX

Jésus, fils de la Vierge Marie est le Fils de DIEU. Dieu lui-même et Rédempteur de l'humanité. Arrêté au Mont des Oliviers à Jérusalem (Israël) sur l'instigation des dirigeants, il fut condamné à mort, et Crucifié sur ordre de Ponce Pilate.

Cette croix est en bois d'Ormeau et provient d'un ancien calvaire détruit de la commune. Le Christ est en bois de hêtre polychrome. L'ensemble a été restauré par le Père Neau, curé de cette paroisse en 1972.

SAINTE THÉRÈSE de L'ENFANT JÉSUS

Thérèse  Martin   est  née  à Alençon le 2 janvier 1873. Elle entre au Carmel de Lisieux, le 9 avril 1888 où elle prend le nom de Thérèse de l'enfant Jésus et de la Sainte Face. Après une longue maladie, elle meurt au Carmel de Lisieux le 30 septembre 1897 à l'âge de 24 ans. Elle fut canonisée le 17 mai 1925 ; le Pape Pie XI l'a proclamée Patronne des Missions le 14 décembre 1927. Elle fut proclamée Docteur de l'Église par le Pape St Jean Paul II le 19 octobre 1997.

NOTRE DAME de LOURDES (Fête le 11 février)

Cette statue représente la Ste Vierge Marie telle qu'elle apparut à Bernadette Soubirous (1844-1879) dans la grotte au bord du Gave à Lourdes où elle ramassait du bois avec sa sœur alors qu'elle avait 14 ans.

Bernadette est entrée chez les sœurs de la charité de Nevers en 1866. Décédée en 1879, elle fut canonisée en 1933.

TABERNACLE

Admirez la tête du Christ  sculptée  sur la porte par monsieur Pisano « Maître­ ébéniste » et premier ouvrier de France à  Carnoules  (Var).  Les  boiseries  du  confessionnal  ont  été réalisées par le même artiste.

CÉRAMIQUES

Toutes les céramiques que vous verrez dans cette église, qui décorent les niches, ainsi que les murs ont été exécutées par un artiste d'Alger : Mohamed Boumehdi.

Cette mosaïque de St Michel Archange est une copie de celle du Vatican qui a été commandée par le Père Neau, curé de St Laurent.

VITRAUX

Lors des beaux jours, les rayons de soleil font apparaître de superbes couleurs, à travers ce vitrail de la Vierge à l'enfant, et se reflètent sur la statue de St  Laurent qui se trouve en face.

 

 

 BAPTISTÈRE

Derrière le baptistère (qui est utilisé pour les baptêmes d’enfants), se trouve une copie d'une mosaïque du 3ème  siècle,  découverte dans les catacombes chrétiennes de Sousse (Tunisie) en 1907.

CHAIRE

À droite se trouve une ancienne chaire qui permettait au prêtre de la paroisse d'annoncer la parole de Dieu lors de la Messe à St Laurent.

L'ORGUE

Historique

L'orgue de Flayosc a été construit en 1963 par le facteur d'orgue suisse Füglister pour l'église évangélique de Zurich. L’association « Sauvegarde de l'église Saint Laurent de Flayosc » en fait l'acquisition en septembre 2012. Il est alors adapté pour s'intégrer parfaitement dans notre église par l'atelier Saby (Drôme). La tribune est totalement repensée pour pouvoir l'accueillir au mieux.

D'esthétique baroque allemande, il comporte 15 jeux répartis sur 2 claviers et un pédalier.

 

 Composition

  • Grand Orgue : Rohrflöte 8' ; Prinzipal 4' ; Blockflöte 4' ; Doublette 2' ; Mixtur 11/3'
  • Positif de Couronne : Gedeckt 8' ; Spitzgedeckt 4' ; Principal 2' ; Terz 13/5' Larigot 11/3' ; Zimbel 1/2' 2f. ; Regal 8'
  • Pédale : Subbass 16' ; Oktavbass 8' ; Choralbass 4'

 

Actualités

Au-delà de son  rôle liturgique, l'orgue de  Flayosc fait l'objet d'une saison de concerts originaux, avec vidéo-projection : « Les Concerts d'Orgue de Saint-Laurent ».

Renseignements & actualités : http://orgue-flayosc.blogspot.com

Contact : orgue.flayosc@gmail.com

 

EN CE MOMENT

Paroisse de Flayosc Le 03 décembre 2020 à 09h00

Paroisse de Flayosc Le 06 décembre 2020 à 09h30

Paroisse de Flayosc Le 10 décembre 2020 à 09h00

Faire défiler vers le haut